Publié le : 23 janvier 20204 mins de lecture

En France, on constate ces temps-ci un intérêt toujours croissant pour les ventes en viager. C’est bien compréhensible, car il s’agit avant tout de s’assurer qu’on touchera une rente à vie ! Cela permet d’améliorer le niveau de vie et de profiter pleinement de la retraite. Il faut savoir que la rente s’arrête au jour de décès du crédirentier. Voici en quelques lignes ce que vous devez savoir pour mener à bien votre vente en viager.

Une vente de bien en viager : qui peut le faire ?

La vente en viager est un des meilleurs moyens de constituer son capital retraite. C’est pour cette raison qu’elle est souvent conseillée aux personnes âgées qui veulent obtenir des compléments de revenus de substitution à l’épargne retraite. Ceci dit, les jeunes personnes peuvent aussi en bénéficier dans une moindre mesure. En effet, il n’y a aucune restriction liée à l’âge en principe. Tout le monde peut vendre en viager. Cela ne veut pas dire qu’il faut précipiter les décisions. Il existe quelques étapes préalables à envisager.

Les étapes préalables de la vente en viager

La première question à se poser avant de vendre son bien immobilier en viager, c’est la question de la motivation. Qu’est-ce qui vous pousse à vendre votre bien ? Dans la plupart des cas, ce type de vente est poussé par des nécessités financières, surtout lorsqu’il s’agit de personnes âgées. Si la motivation principale est une perspective de complément de revenus à la retraite, il est fortement conseillé de choisir le « contrat de viager libre ». C’est une formule qui permet d’obtenir la rente maximale. Le viager libre s’apparente d’ailleurs à une cession immobilière classique. Aucun démembrement de propriété est nécessaire. Le prix de vente du bien immobilier est à prendre en compte pour l’indexation du montant de la rente périodique. Dans le cas où le vendeur en viager veut en même temps obtenir une rente et se maintenir dans son logement, on utilise la formule dite « idoine ».

Les procédures et démarches à faire pour vendre en viager

La première chose à faire avant de se lancer dans la vente de son bien en viager est bien sûr de trouver un client. En vérité, les démarches en ce sens ne sont pas très différentes de celles qu’on suit dans la vente immobilière classique. Il faut commencer par publier une offre de vente. Faites en sorte que celle-ci soit suffisamment diffusée, pour augmenter la probabilité que des acheteurs manifestent leurs intérêts aux biens mis en vente. Il ne faut pas oublier l’importance de clarifier le concept au public autant que possible. Il existe aujourd’hui, certains organismes qui se sont fixé pour tâche de faire se joindre l’offre et la demande.