Quand faut-il renégocier un rachat de crédit immobilier ?

Depuis quelques années jusqu’à maintenant, vous continuez de rembourser un prêt immobilier. Cependant, depuis ces derniers mois, vous apercevez que les taux d’emprunt diminuent petit à petit, et ce depuis la date de souscription au crédit. Dans ce cas, sachez que vous pouvez profiter de cette occasion pour renégocier votre rachat de crédit immobilier auprès de la banque ou de l’institution financière avec laquelle vous l’avez souscrit. 

Renégocier un rachat de crédit immobilier : en quoi consiste l’opération ?

Au moment où vous avez contracté un prêt immobilier, sachez que celui vous engage à respecter un taux d’emprunt qui se trouve d’ailleurs mentionné dans l’offre ou le contrat de crédit. Tout au long du délai de remboursement, les taux d’emprunt changent et évoluent, à la baisse ou à la hausse selon les circonstances. Dans ce sens, si vous constatez depuis ces derniers temps qu’ils sont à la baisse, veuillez alors profiter de cet instant pour envisager de renégocier votre rachat de crédit immobilier. Pour ce faire, il vous importe simplement de vous rendre auprès de l’établissement financier ou de l’organisme de prêt qui vous a octroyé le crédit. En conséquence, une fois que la renégociation prend effet, le contrat initial, celui que vous avez signé au début change complètement. Bref, le moment le plus opportun pour la renégociation d’un rachat de prêt immobilier correspond à celui durant lequel les taux d’emprunt touchent le plus bas historique. Le but étant d’obtenir un nouveau taux permettant de réduire au minimum le montant restant de votre crédit immobilier.

Renégocier un rachat de prêt immobilier en toute lucidité

Avant d’entamer les démarches de renégociation du prêt, pour le renégocier en toute lucidité, il vous est conseillé de faire quelques calculs. Le but étant d’évaluer de manière précise le montant total du crédit à négocier. Dans ce sens, il ne faut pas oublier qu’une partie du capital à rembourser avec ses intérêts a déjà été versée durant le temps de remboursement du prêt. Dans ce sens, si vous consultez le tableau d’amortissement, vous commencez à apercevoir que la part dédiée à l’acquittement des intérêts est de plus en plus élevée durant les premières années de crédit. Alors qu’à ce même instant, la part réservée au capital c’est-à-dire à la somme totale à rembourser se trouve dans son taux le plus bas. Au-delà de ces premières années, la situation se renverse petit à petit. Autrement dit, la part des intérêts diminue alors que celle du capital commence à augmenter. Ainsi, le mieux est d’entamer les phases de renégociation de rachat de crédit immobilier durant les premières années ou plus précisément les premiers mois de l’exécution du contrat de prêt immobilier.

Les conditions pour renégocier

Dans le cadre de la renégociation d’un rachat de prêt immobilier, deux options s’offrent à vous. D’une part, vous pouvez demander à ce que le montant des mensualités restantes soit réduit jusqu’à la fin du remboursement. D’autre part, lors du rendez-vous et des échanges avec l’établissement financier ou l’organisme prêteur, vous avez le droit de renégocier votre rachat de crédit immobilier en avançant l’idée de diminuer autant que possible la durée totale de l’emprunt. En contrepartie, vous devez régler les mêmes mensualités que celles fixées tout au début du remboursement.

BCE, OAT, Euribor: ce qu’il faut retenir des différents prêts immobiliers
Astuces pour calculer sa capacité d’emprunt